Régates du CVJ

La Tarasque 2008


CR d’Antoine Véniard et Edouard Masurel, photos d’Antoine Véniard

Le Cercle de Voile de Jullouville organisait dimanche 17 août, pour la 11ème fois, la régate « La Tarasque ». Avec le mauvais temps de samedi, la course avait été retardée d’un jour. Bien en a pris aux organisateurs, dimanche nous réservait une journée ensoleillée et ventée.

Départ vers 13h30 après un briefing au CVJ par Antoine et Jean-Jacques. JJ veut nous emmener dans les rochers bien connus de lui. On retiendra la mention « Ne rasez pas les perches de trop près, normalement il y a suffisamment d’eau mais on ne sait jamais » 

 
    Aller Jullouville Chausey – Allure bon plein. Départ de la plage vers 13h30. JJ et Willy reviennent à terre pour déposer un bout de dérive fracassée contre une pêcherie. Pas de bouée de dégagement, la première marque de parcours est la Videcoq à laisser à tribord. Le courant nous pousse dans la baie, Max et Edouard sur AMETRA restent sous le vent de la flotte, en tête avec Tim et Alex sur l’Alado FRA 200 et Fabrice et Thierry sur TBI. Il y a du vent, ça mouline dur et ça donne un petit avantage aux poids lourds. A la porte de la Chapelle, AMETRA vire en tête, suivi de TBI puis FRA 200
 Arrivée à la perche de La Chapelle après un passage aux Epiettes. Max et Edouard sur AMETRA en tête devant Fabrice et Thierry qui paient peut-être là leur soirée de la veille (Ah les jeunes!). Arrêt d’une heure sur la plage des Huguenants et pique nique avec le soleil. Petit café et excellent gâteau au chocolat de Rosine distribué aux concurrents. Chausey est désert pour un week-end de 15 août. On profite du soleil et on repart.  
 

Retour Chausey Jullouville : vent faible, la ligne est mouillée devant la Chapelle. La route est directe, la première marque de parcours est la ligne d’arrivée devant le CVJ. Dès la sortie de Chausey, tout le monde est au près serré mais deux groupes se dessinent car tous n’ont pas le même vent. AMETRA, JJ et Willy, et Caronor filent à l’ouest. Bonne option pour ceux qui persistent dans cette voie, la bascule arrive et le vent forcit. Les premiers ont commencé la course à 1 noeud, babord amure et l’ont terminée à 20 noeuds tribord amure.

 Maxime Lesguillier et Edouard Masurel sur AMETRA, premiers au cumulé sur les deux manches gagnent la régate et auront l’honneur de figurer sur le trophée de la Tarasque. Merci aux organisateurs et à tous ceux qui ont participé à la sécu.

 ==> Voir le classement complet

 ==> Voir l’article de Ouest France

 

 

Laisser un commentaire