Régates du CVJ

Le Loup 2008


CR de Timothée et Bernard, Calliste Antoine, photos de Fanny Paulet, Daniel Lesguillier et Augustin Masurel 

Pour les grands catamarans

Toute la semaine précédente, le temps est radieux à Jullouville. Depuis Paris, Genève, Annecy, nous observons, déprimés, la webcam du Club et les prévisions catastrophiques de Windguru pour le week-end (couverture nuageuse à 100 %, pluie, 17°).

La réalité est bien différente : samedi matin, le comité et la sécu se préparent, alors que le vent est absent. Avec le beau temps, les coureurs attendent le thermique. La procédure est finalement lancée à 13h30 avec un vent forcissant.

1er départ : rappel général, l’envie d’en découdre est trop forte et la moitié de la flotte est au dessus de la ligne.

2e départ : Jean Pierre Antoine et Fabrice Walhain s’en sortent le mieux, le vent mollit à nouveau. Jean Pierre passe la bouée de dégagement en tête, Fabrice est 2e, AMETRA (Masurel) et FRA 33 (Hamiau) au coude à coude. Ce groupe part à terre pour profiter de la légendaire adonnante de St Pair.De leur coté, Jean Bergevin, Vincent Levionnois et Croqui/Dauchez partent au large espérant un vent plus fort. L’option à la côte est loin d’être payante, Jean Pierre et Fabrice se recentrent, AMETRA et Jean Jacques Masson persistent en jouant le coup à fond.

Au Loup, Jean est en tête suivi du groupe du large (Jean Pierre, Fabrice, Vincent, Croqui, FRA33). Jusqu’au Videcoq, c’est le train train au près, Jean Jacques et Vincent décrochent, AMETRA s’accroche. Au Videcoq, Jean est en tête et repart à terre direction St Pair. Les F18 prennent l’option au large et la course poursuite s’engage. Sur le premier bord,  Fabrice et AMETRA reviennent sur le groupe de tête, FRA33 commence à décrocher. La flotte empanne direction Jullou. L’option à terre de Jean est la bonne, il pointe loin devant.

Sur ce bord, le vent monte, Fabrice met le turbo, la pression est sur Jean Pierre qui accélère. C’est à ce moment que Fabrice casse son stick, c’est l’abandon.

Jean Pierre Antoine, solide, termine en tête pour les F18, Le Tornado de Jean Bergevin est déjà à terre, mais il n'a pas réusi à sauver son rating.

La lutte reste acharnée entre Croqui et AMETRA. Sous pression, Antoine craque dans les derniers bords.

Pour les petits catamarans

Départ dynamique au milieu des F18, Charlotte et Calliste en Tyka tentent le départ premier rideau ! Leurs concurrents directs sont les deux Nacras et le Tyka Morel, très vite la flotte se divise entre les deux options : tirer à terre sous les nuages ou viser les premiers moutons au large. Charlotte et Calliste regardent les F18, décident de rester centrés et jouent les risées. 

Au Loup, premier petit cata, le vent est monté et permet de beaux surfs sous spi pour le retour . 

Arrivés  troisièmes en temps réel derrière le Dart Lainey et le H18 Furois  mais premiers en temps compensé, Charlotte et Calliste remportent cette 39ème édition devant le Tyka Morel. 

Chez les dériveurs, le Laser Perrin prend un bon départ ainsi que le 420 Morel, le 420 Masurel et les autres se laissent déventer par les grands, leur départ est laborieux. Le laser Perrin fait un excellent près et se détache irrésistiblement. Le 420 Masurel revient sur les Morel qui prennent l’option à terre qui se révèlera, comme pour les F18, pénalisante.

Au Loup, le laser Perrin est loin devant, l’Open 5.00 Lesguillier suit puis le laser 4000 Macé et les deux 420 Masurel et Morel. Bon bord de spi du 420 Masurel qui arrive à la bouée de Carolles en même temps que l’Open 5.00. Le 420 Morel revient sur le bord de près mais pas suffisamment pour arracher la 2e place. 

Bravo à Bénédicte Morel en Open Bic pour sa persévérance et au Laser 4000 Macé pour ses beaux dessalages.  

  La remise des coupes a été faite par Mr Forget, Maire de Jullouville et Mr Le Bihan, directeur de la Société Générale de Granville, sponsor de l’épreuve. 

Une belle régate, un parcours connu, mais qui réserve toujours ses surprises. Merci aux organisateurs, Jean Pierre, Antoine, Florence, Marion. Il paraît que Jean Pierre s’y recolle l’année prochaine.

==> Voir le classement complet

==> Voir l'article de la Manche Libre 

 

 

Laisser un commentaire